Qui sommes-nous ?

La Synergie de la Jeunesse Camerounaise (SJC), fondée en 2013, est un mouvement associatif regroupant des jeunes camerounais âgés de 15 à 35 ans passionnés par le développement de leur pays. Ses membres, désireux d’apporter leur contribution idéologique et effective à l’émergence d’un Cameroun nouveau, l’envisagent économiquement prospère, fier de son Histoire et de sa diversité Culturelle.

Notre mission

Développer le Cameroun par la Jeune Génération. Servir de plate-forme participative de réflexions, de propositions et d’actions aux jeunes pour :

  • Confédérer les potentialités d’étudiants, entrepreneurs, leaders politiques, chefs traditionnels, tout camerounais soutenant une opinion
  • Favoriser la réflexion et développer des échanges autour des thématiques qui touchent aux problèmes que rencontrent les jeunes
  • Mettre en place des mécanismes pragmatiques servant à appliquer les solutions tirées de la confrontation des idées

Cette démarche s’inscrit dans une logique simple : apporter des solutions pensées par les jeunes aux problèmes spécifiques qu’ils rencontrent dans leur environnement au niveau des localités.

La SJC : Politique ou Apolitique ?

La SJC ne s’astreint à aucune limite dans l’instruction populaire et l’engagement citoyen. Néanmoins, la SJC est une institution apolitique dans le sens où elle ne participe pas aux campagnes électorales d’un parti ou d’un mouvement (ses membres sont libres de leur appartenance). De même, la SJC ne donne pas de consigne en faveur ou en défaveur de vote spécifique.

La SJC, une “Synergie” 

Nous utilisons le mot “synergie” dans le cadre explicite de notre action : Think & Act tank. Nous entendons créer des ponts entre la SJC et toutes les associations, ONG ou institutions nationales et internationales pour « faire à plusieurs ». Nous joindre à tous les acteurs de société civile au bénéfice du service public.

Nos principes

Penser par les jeunes, agir pour les jeunes.

Notre objectif

Habiliter chaque jeune camerounais, lui donner des aptitudes indispensables à son épanouissement et au développement de sa communauté, le mettre sur la voie de la création des richesses tout en veillant à construire en lui un schéma de pensée sain.

Notre approche globale

Notre démarche repose sur une approche innovante.

En amont, la participation : nous intégrons les informations qui nous remontent des jeunes des localités et invitons des membres locaux et de la diaspora à élaborer des solutions adaptées aux réalités du terrain et à la hauteur des ambitions que nous nourrissons de hisser le Cameroun parmi les Nations les plus prospères dans le monde.

L’habilitation au cœur de notre action : des solutions adéquates trouvées, nous donnons la capacité aux femmes des localités de mieux affronter leurs difficultés. nous munissons des chefs de petites entreprises, chefs de projets sociaux locaux et acteurs de la société civile de moyens obtenus des structures gouvernementales et d’organismes internationaux.

Qui nous sommesLe soutien d’équipes locales et qualifiées : maîtrisant mieux le terrain, membres locaux, bénévoles et experts accompagnent les projets de la maturation des idées émises à leur réalisation effective. Nous mettons au service de porteurs de projets des moyens humains pour compléter leur savoir dans des divers domaines de connaissance auxquels ils doivent faire appel dans leurs activités.

La décentralisation : La SJC travaille en étroite collaboration avec ses représentations locales. Elle se rend par là-même plus proche des communautés de jeunes. Elle fait gérer ses actions sur le terrain par ces représentations et les met en relation avec les autorités publiques, la société civile, les entreprises et la communauté internationale.

La SJC incite le secteur privé à soutenir le développement du Cameroun en mettant en place des mécanismes simples impliquant la jeunesse dans l’entrepreneuriat.

Le réseau dans le monde

 

Si l’impulsion des activités est donnée par les équipes nationales, quelques membres sont également répartis dans les diasporas camerounaises de France, d’Angleterre et d’Amérique du Nord. Il a paru important pour faciliter les échanges de travail et l’implémentation de certains projets, de désigner cet ensemble en une seule cellule ou antenne par opposition à la branche nationale de l’association. Néanmoins, c’est avec l’ensemble de ses membres que nous organisons les évènements au sein de la diaspora. Cette cellule fonctionne de manière décentralisée, sous couvert du bureau exécutif avec à sa tête un vice-président et un secrétaire général adjoint, chargés de déployer de manière autonome les stratégies de l’association au sein de la diaspora. Elle est chargée de la promotion de l’association auprès des jeunes des diasporas camerounaises. Elles coordonnent également les activités de l’association hors de territoire national. Les objectifs et les besoins de cette cellule sont fonction de son mode de fonctionnement et de son modèle d’organisation, adapté à un contexte international. Elles regorgent de talents et de compétences intellectuelles et techniques, ainsi que de ressources humaines pour mener à bien des activités de lobbying et de communication autour de l’association et des projets qu’elle met sur pied. Cette cellule présente également l’avantage d’une mise en contact avec les autres associations de diasporas africaines dans une optique réflexive aux bénéfices du continent. Les buts visés par la cellule diaspora de la SJC sont :

  • Développer des réseaux de contacts avec les jeunes leaders du monde.
  • Être l’un des intermédiaires de la Jeunesse Camerounaise auprès des gouvernements européens, des assemblées législatives européennes et des groupements patronaux mondiaux.
  • Assurer l’accueil, l’encadrement et la formation de ses membres et renforcer les liens de Solidarité et de Fraternité entre ses membres.
  • Favoriser les débats d’idées et les échanges sur les questions courantes de la Vie nationale ainsi que l’évaluation objective des bilans des actions entreprises.
  • Promouvoir l’association à travers des activités éducative socioculturelles et sportives.
  • Faire connaître à ses membres les lois et règlements du Cameroun.
  • Être un moteur d’éducation et d’instruction civique pour les jeunes.
  • Organiser des journées d’orientation aux formations universitaires pour les jeunes des lycées et collèges du Cameroun.
  • Sensibiliser les jeunes au processus de décentralisation et aux avantages qu’ils peuvent en tirer. Sensibiliser la Jeunesse Camerounaise aux forces et à l’importance de la diversité culturelle.
  • Encourager l’entrepreneuriat des jeunes, particulièrement dans les zones rurales au Cameroun.
  • Promouvoir les mesures d’accompagnements des jeunes entrepreneurs déjà mises en place et en proposer de nouvelles aux instances dirigeantes.