ELYON’S – BÉDÉISTE

Baniere Ebène duta

Découvrez aujourd’hui la jeune et talentueuse bédéiste Elyon’s. Honoré de l’accueillir parmi nos portraits de jeunes camerounais engagés, la Synergie de la Jeunesse Camerounaise vous propose l’interview d’une demoiselle authentique, perspicace et plein d’humour.

Bonjour, Elyon’s. Pouvez-vous, vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, bonjour ! Alors, je m’appelle Elyon’s, je suis concepteur-rédacteur en agence de pub le jour, et auteure de Bande dessinée la nuit… Oui ! C’est vrai que ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour dormir (rires).

 Vous êtes donc bédéiste. De quoi parlent vos histoires ?

Mes histoires abordent des thématiques diverses : la (sur)vie, l’amitié, la loyauté, l’identité, l’assimilation, les petits complexes de la vie de tous les jours. J’aime beaucoup parler des tracas de la vie quotidienne parfois avec humour, ce qui est par exemple le cas de l’un de mes personnages : Ebène Duta

Pouvez-vous nous en dire plus à propos de cette héroïne ? S’agit-il de vous-même ou d’un personnage de composition ?

Alors, Ebène Duta est une jeune fille noire qui vit en Europe. Ce n’est pas mon histoire, bien que quelques gags soient librement adaptés de certaines expériences de ma  vie privée ou de ce que j’ai pu voir autour de moi.

LVDD-Soutiens-Ulule

 D’où vous vient la passion de la BD ? Qu’est-ce qui vous inspire de nouvelles histoires ?

Je suis passionnée depuis toute petite. Je regardais et consommais énormément les BDs et dessins animés disponibles. J’ai voulu depuis mon plus jeune âge reproduire la même chose et en faire un métier.

Vous êtes un succès du Net, mais vous ne vous faites pas accompagner par les maisons d’édition. Est-ce l’histoire de cette femme noire, au quotidien plutôt naïf et à l’humour  tout aussi simple que léger, qui rebute les maisons d’édition ou alors vous avez tout simplement DECIDE d’entreprendre ?

Ben pour dire vrai… les maisons d’éditions que j’ai contactées à l’époque (et j’en ai contacté plusieurs) m’ont fait comprendre pour diverses raisons, qu’elles ne pouvaient pas publier cette BD. C’est vrai qu’à l’époque (2011-2012), le style d’Ebène n’était pas aussi « abouti »… Elles m’ont pour la plupart recommandée de créer une page Facebook afin de directement mesurer l’accroche du public.

Vous savez de nos jours, il y a soit du sexe à outrance, soit de la violence, des magouilles “politiquo-criminello-policières” ou encore des dessous occultes et religieux dans les œuvres diverses… Dans la vie d’Ebène Duta, il n’y a  rien de tout ça. Je peux donc comprendre qu’un éditeur se soit demandé si ça pouvait réellement plaire au public.

 LVDD-Cheveux crépus n°1 HD

 Quel est donc le système de communication que vous privilégiez ?

J’ai commencé par un blog mais j’ai vite choisi l’option Facebook parce qu’elle permettait d’avoir un retour quasi-immédiat des lecteurs et une proximité plus forte avec les fans. Que ce soit en LIKE, commentaires, partages, j’ai l’impression que seul un écran nous sépare…

 Diriez-vous que le « crowdfunding » est la solution 3.0 dans le rapport entre l’offre et la demande ?

Oulaaaaa…! Je n’irai pas jusque-là. Le crowdfunding est une collecte participative dans laquelle je me suis engagée parce que les fans m’écrivaient régulièrement pour savoir où se procurer la BD et à quel prix. Je ne conseillerai à personne de s’y aventurer sans s’être sérieusement préparé. C’est un système super ! Il est toutefois moins drôle quand les gens qu’on pense « fans », n’adhèrent plus quand il s’agit de participer financièrement au projet. J’ai pris mon courage à deux mains quand nous avons passé la barre des 10 000 fans.

LVDD---Tableau-des-paliers

A votre sens, est-ce un moyen efficient pour mobiliser les fonds, notamment pour les jeunes camerounais qui ambitionnent de s’investir le monde des affaires et de l’entrepreneuriat?

Hum…il y a encore beaucoup à faire en matière d’éducation sur la question ! Il n’est pas toujours évident de comprendre les systèmes de levée de fonds participative. Mais il faut bien commencer et que d’autres suivent, pour que l’éducation et l’appropriation de tels modes de financement se fassent plus rapidement.

 

Dans votre cas précisément, en quoi consiste l’opération de levée de fonds ? Que se passera-t-il si au soir du 20 février 2014, vous n’avez pas atteint votre objectif ?

Dans mon cas précisément, j’ai besoin de 12 500 euros / 8 200 000 frs CFA, pour produire 3 000 exemplaires de la BD ainsi que  les goodies que je souhaite faire parvenir à mes fans,  en récompense à tous ceux qui auront participé à cette aventure. L’argent est hébergé sur un site « ulule », et si je n’atteins pas la somme de 12 500 euros, le projet est annulé sur le site et l’argent remboursé à tous les participants.

 

Nous vous laissons donc User et Abuser de cette plateforme et de vos mots, de votre humour et de l’espièglerie de vos personnages ; pour lancer un appel à la mobilisation générale de la Jeunesse (du monde)…

Hahahahaha, ok… hum…hum : A toi Jeune et moins jeune, homme ou femme, enfant (passe l’ordi à ta mère, ton père, ton frère ou ta sœur parce que ce message ne te concerne pas). La vie d’Ebène Duta est bien plus qu’une BD. En participant à ce projet, tu participes à l’émergence d’une nouvelle forme d’entrepreneuriat, tu donnes de l’espoir à tous ceux qui se demandent s’ils peuvent créer un projet dans leur pays d’origine et le voir prospérer à l’international. Cette BD est publiée sur le net, et lue par des gens situés dans 40 pays dans le monde, dont 21 sur le continent africain.Donne de l’espoir, ris en lisant les gags, participe à partir de 5 euros/ 3 500 frs seulement avant le 20 Février. Ça ce sera ta Bonne Action du premier trimestre de 2014 : 😉

Quels conseils à l’attention des Bédéistes qui veulent se lancer, alors qu’en Afrique on « bédé » peu ?

On « Bédé » beaucoup en Afrique ! On ne communique juste pas assez dessus. Mais ça avance de mieux en mieux… la preuve : Qui eut cru qu’une BD noire, faite par une noire retournée dans son pays d’Afrique noire, puisse être autant lue et appréciée par toutes les peaux qu’elles soient noires ou pas? C’est aussi ça la force de ce projet qui comme tintin, lucky luke, asterix etc, dépasse la couleur de peau, connecte et rapproche les êtres.

Elyon’s, nous vous remercions pour votre temps, sans manquer de rappeler l’échéance du 20 février 2014 et le montant total de 12500€ ; sachant que vous en êtes déjà à 55 % !

LVDD-Chibi-Oncle Sam

Synergie de la Jeunesse Camerounaise vous invite à participer massivement au projet novateur “La vie d’ Ebène Duta” en vous rendant   ICI

Une réflexion au sujet de « ELYON’S – BÉDÉISTE »

Les commentaires sont fermés.